Le premier commentaire du département d’Etat américain sur la nouvelle constitution tunisienne

  • par
Le premier commentaire du département d'Etat américain sur la nouvelle constitution tunisienne
Spread the love

Les États-Unis d’Amérique ont exprimé leurs craintes que « la nouvelle constitution tunisienne ne nuise aux droits de l’homme », notant la faible participation au référendum dont les résultats préliminaires ont été annoncés par la Haute Autorité indépendante pour les élections lors d’une conférence de presse tenue hier soir.

Le porte-parole du département d’État, Ned Price, a déclaré aux journalistes que les États-Unis expriment « leur inquiétude quant au fait que la nouvelle constitution inclura des freins et contrepoids faibles qui pourraient compromettre la protection des droits de l’homme et des libertés fondamentales », comme il l’a dit.


#premier #commentaire #département #dEtat #américain #sur #nouvelle #constitution #tunisienne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.