Le ministre de l’Emploi annonce l’ouverture de 7 centres de formation professionnelle cette année

  • par
وزير التشغيل يعلن عن فتح  7 مراكز للتكوين المهني هذه السنة
Spread the love

Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle Nasr El-Din Al-Nusabi a annoncé, hier, vendredi 15 juillet 2022, lors d’une réunion ministérielle que cette année verra l’ouverture de 7 nouveaux centres de formation, soulignant que le ministère travaille à l’amélioration de la gouvernance des centres de formation, les restructurer et les réformer pour répondre aux normes internationales de formation professionnelle.

Nasr Al-Din Al-Nusabi a également noté que le marché du travail offre de grandes opportunités aux diplômés de la formation professionnelle, indiquant que la formation professionnelle est une voie importante qui n’inclut pas seulement ceux qui ont échoué ou échoué à l’école, mais plutôt une opportunité. compléter le parcours académique de ceux qui obtiennent un baccalauréat.

Le Premier ministre, Naglaa Bouden Ramadan, avait supervisé hier, au Palais du gouvernement à la Kasbah, les travaux d’un conseil ministériel consacré à l’examen de la stratégie sectorielle pour l’emploi et la formation professionnelle.

Le Premier ministre a souligné la nécessité pour cette stratégie d’être en cohérence avec le reste des stratégies nationales pour l’économie et l’industrie afin de fournir une main-d’œuvre formée et qualifiée dans des domaines à haute valeur ajoutée pour attirer de grands projets hautement opérationnels dans notre pays.

Le Premier ministre a également souligné la nécessité pour cette stratégie d’accompagner et de compléter le reste des stratégies régionales de développement en valorisant la richesse dont bénéficie chaque région, ainsi qu’en tenant compte des particularités de chaque État et en profitant des opportunités et privilèges qui sont disponibles dans chaque région.

Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle Nasr El-Din Al-Nusabi a fait une présentation sur les axes les plus saillants de la stratégie sectorielle pour l’emploi et la formation professionnelle, qui vient accompagner la stratégie nationale pour l’industrie en identifiant 4 secteurs principaux : la fabrication de composants d’aéronefs, la fabrication de médicaments et de produits pharmaceutiques, et les industries du secteur des énergies renouvelables, soulignant que la stratégie vise à fournir une formation avancée aux normes modernes dans ces secteurs à haute valeur ajoutée pour qualifier une main-d’œuvre formée et compétente.

Le ministre a indiqué que la stratégie sectorielle pour l’emploi et la formation professionnelle accompagnera les stratégies régionales de développement dans toutes les régions en valorisant l’intimité et la richesse de chaque région et en assurant la formation privée des populations de la région en fonction de ses particularités et des perspectives qu’elle offre. à l’horizon 2030. La stratégie sectorielle pour l’emploi et la formation professionnelle s’articule autour de plusieurs axes dont le plus important est l’offre de formation de courte durée. Les titulaires de diplômes supérieurs sont couronnés d’une certification (certification) pour augmenter leurs possibilités d’emploi et faciliter leur entrée sur le marché du travail, en particulier dans les secteurs à faible demande. En fournissant les services nécessaires et les pièces de production nécessaires.

La stratégie en consacre une partie au développement, à la révision et au soutien de programmes actifs d’emploi qui soutiennent directement les jeunes nouvellement délégués en payant une partie de leur salaire et en soutenant les institutions d’exploitation en prélevant leurs cotisations sociales pour réduire la pression financière sur eux et soutenir le recrutement de main-d’œuvre. . A travers des entreprises opérant dans le domaine de l’économie sociale et solidaire ou des entreprises privées qui sont envoyées par un certain nombre de jeunes pour attirer les chômeurs et servir l’entité.

Dans le domaine de la formation professionnelle, la stratégie sectorielle pour l’emploi et la formation professionnelle travaille à valoriser les spécialisations qui ont une faible demande malgré leur importance dans la vie des Tunisiens et leurs rendements financiers élevés, en les introduisant et en essayant d’y attirer les jeunes. . Supérieur, que ce soit en ouvrant de nouveaux centres ou en modifiant le mode de formation basé sur le principe de la délibération entre l’institution constituante et la compagnie et l’adoption du système régimentaire à la formation.


#ministre #lEmploi #annonce #louverture #centres #formation #professionnelle #cette #année

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.