Le cas de l’Association tunisienne de développement : l’interrogatoire de Ghannouchi le 19 juillet

  • par
Le cas de l'Association tunisienne de développement : l'interrogatoire de Ghannouchi le 19 juillet
Spread the love

Aujourd’hui, jeudi, la chambre d’accusation de la cour d’appel de Tunis a décidé de renvoyer le dossier du dossier d’instruction relatif à l’association « Namaa Tounes » au juge d’instruction, qui s’engage à achever son travail, notamment l’interrogatoire du chef du mouvement Ennahda couvert par les recherches de ce dossier le 19 juillet.

Cette décision intervient selon ce qu’un membre de l’équipe de la défense dans l’affaire dite « Tunisie Développement », avocat Mokhtar Jamai, a déclaré ce soir à l’Agence Tunis Africa News, après que la chambre d’accusation a refusé d’interjeter appel sous la forme d’un appel public. l’Accusation, et a fait appel de sa décision de maintenir les sept accusés en état de liberté.
Al-Jama’i a ajouté que l’appel du ministère public visait à obtenir des cartes de dépôt contre les accusés, dont le directeur général de l’association aux côtés d’un ancien Premier ministre, sans mentionner son nom (faisant référence à Hammadi al-Jabali), expliquant que le refus de l’appel du ministère public a été formalisé par la chambre d’accusation près la cour d’appel. Gardez tous les accusés en état de libération.


#cas #lAssociation #tunisienne #développement #linterrogatoire #Ghannouchi #juillet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.