Ben Arous : Le programme de revitalisation des centres urbains anciens redonne vie à l’ancien quartier ‘Al-Marah’ de Rades

  • par
بن عروس: برنامج إحياء المراكز العمرانية القديمة يبعث الحياة مجددا بحي 'المراح' العتيق برادس
Spread the love

La valeur du projet de réhabilitation du « quartier Al-Marah » à Radès, qui s’inscrit dans le cadre du programme de réhabilitation des centres urbains anciens en Tunisie, est estimée à 8 virgule 5 millions de dinars, dont 5 millions de dinars financés par la Banque européenne d’investissement et l’Agence française de développement technique, et 3 virgule 5 milliards sont alloués par la commune de Radès.

Le programme d’intervention dans le quartier « Al-Marah », selon ce que le maire de Rades Jawhar Al-Semari a rapporté aujourd’hui (TAT), comprend le renouvellement du réseau d’assainissement, la création d’un réseau de drainage des eaux pluviales, la préparation des routes, couloirs, ruelles et trottoirs, la concentration d’un réseau d’éclairage esthétique, ainsi que l’aménagement et l’amélioration des façades des places Sidi Bouyahi et Sidi. Avec la lumière et la concentration des panneaux indicatifs et la définition du sentier touristique.

Le programme comprend également, selon le communiqué du Secrétaire Général de la Municipalité de Radès, Fathi Majri, à (TAT), la restauration de l’ancien palais municipal et son utilisation comme musée pour la ville, d’une valeur totale de plus d’un million 500 mille dinars, ce qui préserve l’histoire de la ville de Radès.

Il a souligné l’importance de ce projet dans la restauration du rayonnement économique et touristique de la ville de Rades, rappelant l’acceptation de la candidature de la commune de Rades parmi 10 communes au programme de revitalisation des centres urbains anciens pour la phase finale d’expérimentation, suite à la nomination et participation à l’épreuve préliminaire annoncée par le Ministère de l’Equipement, du Logement et des Infrastructures en coordination avec le Ministère des Affaires Sociales Locales et de l’Environnement le 2 décembre 2020.

Il est à noter qu’hier, mardi, au siège du ministère de l’Equipement, de l’Habitat et des Infrastructures, des conventions ont été signées entre le ministère et les dix communes sacrées pour financer et mettre en œuvre des interventions de relance des centres urbains anciens en Tunisie, à savoir Sousse, Nefta , Kairouan, Maamoura, Monastir, Radès, Médenine, Kélibia, Ras al-Jabal et Aousja.


#Ben #Arous #programme #revitalisation #des #centres #urbains #anciens #redonne #vie #lancien #quartier #AlMarah #Rades

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.