Saidan concernant l’augmentation de la pauvreté en Tunisie : « Le plus gros problème est le silence des autorités, au milieu de plusieurs rapports. »

  • par
سعيدان بخصوص زيادة نسبة الفقر في تونس: 'المشكلة الكبرى صمت السلطات وسط عدد من التقارير'
Spread the love

Aujourd’hui, lundi, l’expert économique Ezzedine Saidan a exprimé sa crainte du silence persistant des autorités au milieu d’un certain nombre de rapports liés à la situation en Tunisie, dont le dernier en date concerne les attentes de la Banque mondiale selon lesquelles le taux de pauvreté en Tunisie atteindra 2,2 points de pourcentage. en raison de la hausse continue des prix dans le contexte de la guerre d’Ukraine. Russe.

Actualisé Shams FAM Lors d’un appel téléphonique avec lui dans la classe Matinal, il a déclaré : « Le plus gros problème est le silence total de la part des autorités tunisiennes, au milieu d’un certain nombre de rapports et le manque d’interaction comme s’ils confirmaient ce qu’ils contiennent. « 

Saedan a accusé les autorités de « ne pas fournir de données contradictoires qui nient ce qui est contenu dans ces rapports, afin de rassurer les personnes et les partenaires des marchés financiers ».

Saidan a dit que ce silence est effrayant, comme si nous étions satisfaits du fait accompli, comme il l’a dit.

L’économiste s’est référé aux chiffres de l’Institut national des statistiques concernant le déficit de la balance commerciale, les jugeant « très préoccupants ».

En conséquence, Saedan a reconnu que « les revenus du secteur du tourisme et les envois de fonds des Tunisiens résidant à l’étranger ne couvriront pas le pourcentage du déficit ».


#Saidan #concernant #laugmentation #pauvreté #Tunisie #gros #problème #est #silence #des #autorités #milieu #plusieurs #rapports

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.