Siliana : une séance sur les coupures fréquentes d’eau potable dans les délégations de Bouarada et d’El Arousa

  • par
سليانة : جلسة حول الانقطاعات المتكررة للماء الصالح للشرب في معتمديتي بوعرادة والعروسة
Spread the love

Les fréquentes coupures d’eau potable dans les délégations de Bouarada et d’El Arousa ont fait l’objet d’une séance de travail qui s’est tenue ce jeudi au siège de l’Etat, sous la supervision du gouverneur de la région, Walid Abbassi, et en présence du délégué au développement agricole, le chef de la branche de la Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux, le directeur régional des domaines domaniaux et des représentants de l’union régionale du travail.

La déléguée régionale au développement agricole, Siliana Moncef Al-Hermi, a déclaré dans une déclaration à (TAT) en marge de la séance que ces interruptions sont dues à des attaques répétées sur le réseau alimentant la délégation de Bouarada, située dans la région de Tarifa de l’état de Beja (la ligne venant de la ville de Qabat en direction de la délégation de Bouarada) pour réduire le nombre de La quantité d’eau débitée est jusqu’à 27 litres par seconde, ce qui affecte l’approvisionnement, ajoutant que parmi les solutions proposées lors de la session, est de sécuriser l’approvisionnement de cette ligne et de limiter les attentats dans l’Etat de Beja, où le gouverneur de Siliana s’est engagé à suivre le dossier auprès des autorités centrales et de l’Etat de Beja, selon lui.

Al-Harami a évoqué la réflexion sur le renforcement des ressources en eau autonomes de la délégation de Bouarada, comme un programme de forage d’un puits à l’avenir, en préparation de l’été 2023, pour réduire la pression sur la conduite alimentée en eau.
Beja ou remise des puits inexploités de la délégation d’El Arousa (appartenant à la délégation régionale pour le développement agricole) à la Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux pour élimination.

Le responsable a ajouté que cette période est connue comme le pic de consommation d’eau potable, notamment avec la hausse des températures et l’augmentation de la demande, ce qui entraîne une forte pression sur les ressources en eau.
Qui sont affectés par les aléas climatiques et la baisse du niveau de débit de certains puits et les attaques fréquentes sur les réseaux.

De son côté, le wali de Siliana Walid al-Abbasi a souligné lors de la séance d’assurer l’approvisionnement en eau potable dans les meilleurs délais, notamment pendant la période de l’Aïd al-Adha.


#Siliana #une #séance #sur #les #coupures #fréquentes #deau #potable #dans #les #délégations #Bouarada #dEl #Arousa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.