Al-Nahda craint pour l’État civil

  • par
Al-Nahda craint pour l'État civil
Spread the love

Le porte-parole officiel du mouvement Ennahda, Imad Khamiri, a déclaré que le mouvement rejette le projet de constitution proposé par le président de la République, Kais Saied, qui « légitimise l’édification d’un régime autoritaire et autoritaire en Tunisie ». .

Khamiri a mis en garde, lors d’une conférence de presse tenue par le mouvement Ennahda, aujourd’hui jeudi, contre les tentatives d’utilisation politique de la religion dans le nouveau projet de constitution, qu’il considère comme une constitution qui « frappe l’État civil, confisque les droits et les libertés, combine les pouvoirs, édifie pour la règle individuelle et ouvre la voie au pouvoir absolu », comme il l’a dit.

Al-Khamiri a ajouté : « Il n’y a pas d’état des institutions dans la nouvelle constitution, et cela détruit le régime républicain basé sur la différenciation des pouvoirs, et ce sera un point de retour aux temps anciens ».


#AlNahda #craint #pour #lÉtat #civil

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.