Le bureau politique de Mashrou’ Tounes a décidé de ne pas participer au référendum

  • par
المكتب السياسي لحركة مشروع تونس يقرّرعدم المشاركة في الاستفتاء
Spread the love

Le bureau politique de Mashrou' Tounes a décidé de ne pas participer au référendum

Le bureau politique de Mashrou’ Tounes a décidé de ne pas participer au prochain référendum sur le projet de constitution prévu le 25 juillet.

Dans un communiqué, le mouvement a réclamé « le report du référendum et le retour à un dialogue national sérieux rassemblant les vraies forces nationales, pour s’accorder sur une constitution garantissant une saine gouvernance démocratique institutionnelle, consacrant les droits et affirmant l’identité de la Tunisie ». nation. »

Le mouvement considère que la gestion de la phase post-25 juillet, au lieu d’instaurer une nouvelle phase de la transition démocratique, coupant les inconvénients de la phase précédente, a glissé dans le sens de la régression. Elle considère que le processus a été entaché de retards, d’indifférence à la nécessité d’assurer les conditions minimales de légitimité et de légitimité, de l’improvisation, alimentant les conflits politiques et sociaux, et de l’absence de tout signe d’une approche économique et sociale répondant aux problèmes insolubles de la Tunisie , selon le communiqué.

Le mouvement estime également que les violations des droits de l’homme se sont reproduites, en plus des abus dans plusieurs domaines, contrairement à l’accent mis sur l’exagération de l’autorité individuelle, selon le texte de la déclaration.

Elle a ajouté que le processus de préparation d’une nouvelle constitution et le référendum sur celle-ci n’ont pas dérogé à la règle de cette approche qui, au lieu de résoudre la crise, en crée d’autres, selon son évaluation, après avoir « rejeté les propositions de dialogue avec le gouvernement national ». forces et le compenser en organisant un dialogue consultatif sélectif ; Même les résultats de ce dialogue ont été rejetés.

Le mouvement a également critiqué ce qu’il a décrit comme une négligence des questions économiques, sociales, éducatives et autres en échange de la prédication que la simple concentration du pouvoir individuel résoudra tous les problèmes, selon le communiqué.


#bureau #politique #Mashrou #Tounes #décidé #pas #participer #référendum

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.