L’Autorité de protection des données personnelles regrette la publication des numéros de carte d’identité nationale dans la dernière notification à la commission d’analyse financière

  • par
هيئة حماية المعطيات الشخصية تأسف لنشر أرقام بطاقات التعريف الوطنية في الإشعار الاخير للجنة التحاليل المالية
Spread the love

Aujourd’hui, mercredi, l’Autorité nationale de protection des données personnelles a exprimé son regret pour la persistance des structures publiques à publier des numéros de carte d’identité nationale en violation flagrante de la loi, à l’instar de la dernière notification de la Commission tunisienne d’analyse financière émise hier, mardi, qu’elle a adressée aux banques et à la Poste nationale.

D’autre part, l’autorité, dans un communiqué publié sur sa page Facebook, a salué le développement d’une culture de protection des données personnelles chez les citoyens, certains d’entre eux ayant retenu les cinq premiers numéros de cartes d’identité avant de publier l’avis sur leurs pages Facebook. , louant les décisions de certaines structures publiques respectées pour les règles de protection des données. Le personnage s’apparente au Comité national de lutte contre le terrorisme lorsqu’il a publié au Journal officiel de la République tunisienne les décisions de gel.

L’autorité a précisé que la législation tunisienne relative à la protection des données personnelles interdit le transfert de données personnelles à des tiers, et par conséquent l’interdiction de publier au public, en particulier des données personnelles sensibles, telles que le numéro de carte d’identité nationale, a été soulignée dans la circulaire n°8 du Premier ministre en date du 25 février 2019 qui précise que « les structures publiques, lors de la publication de listes contenant des données personnelles, doivent se limiter à citer les trois derniers chiffres du numéro de carte nationale d’identité des personnes concernées, en plus du nom et nom de famille.

Il convient de noter que la commission d’analyse financière a envoyé, mardi, un avis exclusif aux banques et à la poste nationale, et qu’il a été divulgué sur les réseaux sociaux, lié à une autorisation judiciaire délivrée par le juge d’instruction n° Al-Nahda. Rashid Ghannouchi, et mettre ces soldes sur mon compte en attente en attendant les procédures d’un dossier ouvert avec lui.


#LAutorité #protection #des #données #personnelles #regrette #publication #des #numéros #carte #didentité #nationale #dans #dernière #notification #commission #danalyse #financière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.