Le ministère de l’Industrie accorde des autorisations de recherche d’uranium, de taurium et de pierres précieuses

  • par
وزارة الصناعة ترخّص للبحث عن اليورانيوم والتوريوم والحجارة النفيسة
Spread the love

Le ministère de l’Industrie a annoncé la mise en place de 5 licences de recherche de matières minérales des troisième, quatrième et sixième groupes, en contrepartie de l’engagement des entreprises investissant dans les sites de licences à pomper les investissements.

La Compagnie des Mines du Nord, selon les données fournies dans le Journal Officiel n° 76 de 2022, a obtenu une licence pour rechercher des matières minérales du troisième groupe « Kaf Asfar » dans l’État de Beja pour une période initiale de 3 ans en échange de un investissement de 420 mille dinars.

La Société d’Exploitation Minière a obtenu la mise en place d’un permis de recherche de minerais auprès du troisième groupe, « Kidiya Al-Hamra » de la Wilayat du Kef, moyennant un investissement de 630 mille dinars.

Le troisième groupe comprend plusieurs matériaux, dont le fer, le plomb, le cuivre et des matériaux radioactifs tels que l’uranium et le taurium, ainsi que des pierres précieuses.

Le ministère de l’Industrie a accordé son agrément à la société Khalil Attia pour établir une licence de recherche de minerais du quatrième groupe « Al-Qasr » dans la Wilayat de Tataouine, en contrepartie de l’engagement de l’investisseur d’investir un montant de 150 mille dinars.

Au sein du quatrième groupe de substances minérales, d’après les données du Journal des Mines, on trouve les sels naturels, qu’ils soient liquides ou solides, ou les sédiments accumulés.

La société Al-Kun Al-Abyad a pu obtenir un contrat pour établir la recherche de minerais du sixième groupe « Sharifa » dans la Wilayat de Kasserine pour un investissement de 181 mille dinars.

La Tunis Sands Company s’est engagée à investir 74 000 dinars en contrepartie de la réalisation d’opérations de recherche au niveau d’un permis de recherche de minerais du sixième groupe « Hicheria » situé dans la wilaya de Sidi Bouzid.

Le sixième groupe concerne les roches dont la composition est dominée par un seul minéral et qui se prêtent principalement à des applications industrielles autres que celles utilisées dans le génie civil, telles que le kaolin, l’ilite, la smectite, l’atbélite, la calcite, la dolomite, la manisite, la silice, la diatomite et silex.

*watt


#ministère #lIndustrie #accorde #des #autorisations #recherche #duranium #taurium #pierres #précieuses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.