Ghazi Al-Shawashi.. Nous poursuivrons les membres du gouvernement et de la commission électorale pour l’utilisation de l’argent public pour promouvoir la constitution

  • par
Ghazi Al-Shawashi.. Nous poursuivrons les membres du gouvernement et de la commission électorale pour l'utilisation de l'argent public pour promouvoir la constitution
Spread the love

Le secrétaire général du Parti du courant démocratique, Ghazi Al-Shawashi, a déclaré lors d’une conférence de presse des partis qui composaient la campagne nationale pour l’abandon du référendum aujourd’hui, mardi, dans la capitale : « Nous déposerons des plaintes et des poursuites contre tous membres du gouvernement, dirigé par le premier ministre, et contre tous les membres de la Haute Autorité Indépendante pour les Elections, dirigée par son président, pour leurs crimes selon les chapitres ». 96, 72 et 73 du Code pénal.

Dans une déclaration à l’agence de presse Tunisie Afrique, Chaouachi a souligné que « le gouvernement et les membres de la commission sont sortis de leur neutralité et sont devenus des collaborateurs au service du projet personnel du président de la République en utilisant l’argent public pour faire connaître la constitution,  » considérant que ces actions « sont criminalisées par la loi, et donc le groupe de cinq partis qui a lancé la campagne de boycott a décidé de les suivre ». Adlia ».
Il a exprimé l’espoir que le ministère public et la justice en assument la responsabilité, « d’autant plus que les membres du gouvernement ne jouissent pas de l’immunité, et qu’ils sont censés être saisis directement, entendus et assumer leurs responsabilités, car ils sont partenaires et auteurs originels de crimes de corruption contre l’argent public », comme ils l’ont dit aux membres de la commission électorale qui jouissent de l’immunité. Al-Shawashi a déclaré: « La commission tombera le jour où Qais Saeed tombera, et ils seront tenus pour responsables. »
Al-Shawashi a déclaré que « le siège gouvernemental et officiel de l’État est devenu le siège central de la campagne Qais Saeed, dépensant de l’argent public pour appeler au vote pour la constitution du président, similaire au siège du consulat de Milan, qui a été transformé en un espace de propagande pour cette constitution, qui est un processus dangereux et une violation des lois du pays et un gaspillage d’argent public pour la commercialisation du projet d’une personne. un », a-t-il dit.
Il a également estimé que la « commission électorale installée » ne peut pas être indépendante et qu’elle est devenue, comme il l’a dit, « elle est sous les ordres de Qais Saeed, un organe chargé de truquer les élections et de trafiquer la volonté du peuple, » notant que « la commission a alloué 2 et 5 millions de dinars pour faire connaître le référendum, en plus d’allouer une importante somme d’argent. adopter une constitution qui consacre une nouvelle dictature. »


#Ghazi #AlShawashi #Nous #poursuivrons #les #membres #gouvernement #commission #électorale #pour #lutilisation #largent #public #pour #promouvoir #constitution

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.