L’armée sauve 97 immigrés illégaux

  • par
جيش البحر يُنقذ 97 مهاجرا غير شرعي
Spread the love

L'armée sauve 97 immigrés illégaux

Des unités flottantes de l’armée de la mer ont réussi à secourir 97 immigrés illégaux de différentes nationalités et à récupérer le corps d’un immigré après trois interventions.

Hier, 68 migrants (37 d’Egypte, 13 du Bangladesh, 12 de Syrie, 2 de Somalie et 4 du Soudan) ont été secourus alors qu’ils cherchaient refuge à bord de la station-service « Miscar » érigée, au sud-est d’Al-Ataya, à 70 km de le bateau, qui était Il les récupère, en plus de récupérer le corps d’un immigré aux traits africains.

Ils ont indiqué que leurs âges variaient entre 11 et 53 ans, dont un enfant et 3 femmes, et qu’ils avaient quitté les côtes libyennes dans la nuit du 1er au 2 juillet 2022, avec l’intention de franchir subrepticement les frontières maritimes en direction de l’espace européen.

Ce matin, 15 migrants tunisiens qui se trouvaient sur un bateau ont été secourus sur le site au sud-est de Sfax, à environ 62 km, âgés entre 20 et 40 ans. Et ils rapportent avoir appareillé des côtes de Djerba dans la nuit du 3 au 4 juillet 2022, avec l’intention de franchir subrepticement les frontières maritimes en direction de l’espace européen.

Aussi, dans une deuxième étape ce matin, 14 migrants tunisiens qui se trouvaient sur un bateau ont été secourus sur le site au sud-est de Sfax, à environ 62 km. Ils ont indiqué que leurs âges variaient entre 20 et 40 ans, et qu’ils avaient appareillé des côtes de Djerba dans la nuit du 3 au 4 juillet 2022 avec l’intention de franchir subrepticement les frontières maritimes en direction de l’espace européen.

Les unités flottantes de l’armée de la mer ont remis les immigrés étrangers à la garde nationale par l’épaule pour achever les procédures légales et ont remis le corps de l’immigré décédé aux intérêts de la municipalité sur place, tandis que les immigrés tunisiens ont été remis à la garde nationale en Sfax pour accomplir les démarches judiciaires à leur égard.


#Larmée #sauve #immigrés #illégaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.