Saeed: Officiellement, les négociations avec le Fonds monétaire international ont commencé

  • par
سعيد: رسميا.. المفاوضات مع النقد الدولي بدأت
Spread the love

Saeed: Officiellement, les négociations avec le Fonds monétaire international ont commencé

Le ministre de l’Economie et de la Planification, Samir Saïd, a confirmé, dans une déclaration à Mosaïque aujourd’hui, lundi 4 juillet 2022, qu’il y a une équipe du Fonds monétaire international avec qui les négociations ont officiellement commencé aujourd’hui, et se poursuivront pendant deux semaines, et que ces négociations sont une nouvelle étape pour trouver des appuis qui valorisent et résolvent les problèmes de l’économie tunisienne.

Il a souligné que ces négociations sont intervenues après une série de discussions au cours desquelles le programme national de réforme a été présenté, qui est une opportunité visant à soutenir le Fonds monétaire international pour restaurer la confiance des financiers internationaux, d’autant plus que la Tunisie, dans cette étape difficile, a besoin à renforcer ses capacités à couvrir le déficit budgétaire d’une part et à développer des programmes de réformes d’autre part permettant de rétablir les équilibres financiers à moyen terme.

Said a souligné que tous les ministères sont impliqués dans les négociations, y compris le ministère des finances et de l’économie, le ministère du commerce, le ministère de l’industrie, le ministère des affaires sociales et la Banque centrale, représentant de la Tunisie auprès du Fonds monétaire international.

Le ministre de l’Economie et de la Planification, Samir Said, a expliqué que le programme préparé par le gouvernement est un programme participatif, inclusif et global pour répondre aux problèmes économiques que la Tunisie n’a pas pu mettre en œuvre depuis deux décennies, soulignant qu’il est temps de mettre en œuvre le programme de manière systématique et ordonnée et de mettre en œuvre des réformes en parallèle pour renforcer l’économie tunisienne et rétablir les équilibres financiers sur le Le moyen terme est de réduire le volume de l’endettement et de restaurer le taux de croissance, soulignant que la croissance est la seule solution, donc des travaux seront entrepris pour améliorer le climat d’investissement.

Il a expliqué que le Forum tunisien de l’investissement, qui s’est tenu la semaine dernière, a été couronné de succès, avec la présence d’investisseurs étrangers et une restauration progressive de la confiance des investisseurs.

Interrogé sur le fait que la Tunisie a fait défaut sur certaines dettes, Samir Said a confirmé que la Tunisie s’est engagée à rembourser ses dettes et qu’il existe des fournisseurs sur le marché intérieur. L’État a commencé à payer certains arriérés aux entreprises contractantes et pour le reste des secteurs ils seront payés progressivement, expliquant que la Tunisie vit une nouvelle phase, qui est qu’il y a un nouvel horizon pour restaurer la confiance des financiers étrangers, mais ce ne signifie pas travailler avec le même modèle économique, soulignant que l’offre a dépassé l’exportation et que les dépenses de l’Etat sont devenues plus que ses recettes, il faut donc réorganiser, réformer la situation économique tunisienne et rétablir le rythme de la croissance.

Omaima Aliyah


#Saeed #Officiellement #les #négociations #avec #Fonds #monétaire #international #ont #commencé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.