Le ministère des Affaires culturelles pleure le grand compositeur Ezzedine Al-Ayachi

  • par
وزارة الشؤون الثقافية تنعى الملحّن القدير عز الدين العياشي
Spread the love

Le ministère des Affaires culturelles a pleuré le défunt de la scène artistique tunisienne, le talentueux compositeur Ezzedine Al-Ayachi, décédé aujourd’hui, dimanche, des suites d’un combat contre la maladie, à l’âge de 77 ans.

Le défunt Ezzedine Al-Ayachi est né le 13 février 1945 et est considéré comme l’un des compositeurs tunisiens les plus importants, car de nombreux artistes et créateurs dans le domaine du chant et de la composition ont été découverts en Tunisie, à l’instar de l’artiste Chokri Bouziane.

Au début des années 80, le défunt a contribué à la résurrection de l’Ensemble national de musique, accompagné du professeur Fathi Zghenda. Il a également été le superviseur artistique du Festival de la Méditerranée, le premier festival de la wilaya de Bizerte. Il a également contribué à la mise en place du premier syndicat libre des auteurs et compositeurs en avril 2011, qui vise à défendre les droits des artistes et compositeurs auprès des instances concernées au niveau national.

Le défunt a composé de nombreuses œuvres d’art qui sont encore immortelles dans la mémoire nationale, et peut-être les plus importantes d’entre elles sont « Ya Hawaya » de feu Zikra Muhammad, « Ya Shazahan » de l’artiste Thamer Abdel Gawad et « Mama, my tristesse, ma joie » de l’artiste sunnite Moubarak.


#ministère #des #Affaires #culturelles #pleure #grand #compositeur #Ezzedine #AlAyachi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.