Ahmed Shaftar: les déclarations de Mahfouz et Belaid Bekayat n’affecteront pas le déroulement de la campagne du référendum constitutionnel

  • par
Ahmed Shaftar: les déclarations de Mahfouz et Belaid Bekayat n'affecteront pas le déroulement de la campagne du référendum constitutionnel
Spread the love

Ahmed Shaftar, militant politique qui soutient le président de la République, Kais Saied, et soutient le référendum par le « oui », a estimé que les déclarations du général de brigade Sadiq Belaid, chef de la Commission nationale consultative pour une nouvelle République, concernant le projet constitution publiée au Journal officiel, « résultait d’une très grande erreur de calcul de sa part ». Comme il l’a dit, notant que Belaïd « pensait qu’il était le seul déterminant de la copie de la constitution, et le cas est que son rôle n’était que consultatif ».

Shafter a déclaré dans une déclaration à (Watt), alors qu’il supervisait aujourd’hui, dimanche, à la Maison des Jeunes de Wadi El Leil (Province de la Manouba), l’ouverture de la campagne référendaire sur le projet de constitution, dans le cadre d’une réunion organisée par le participant à la campagne en tant que personne physique, « Tariq El Khoufi », que Belaid « Je crois que le projet de constitution Ce qu’il a proposé, il ne peut être modifié que par l’ajout d’un point, d’une virgule ou d’un mot, ce qui est un malentendu mais une véritable erreur de calcul.. Cela ne veut pas dire que le projet de constitution comporte des risques et des pièges, comme il l’a dit..et cela ne trompera pas le peuple tunisien.

Il a ajouté : « Belaïd a oublié que sa qualité était purement consultative et n’avait aucun caractère déclaratif, et que la version qu’il remettait au chef de l’État ne serait en aucun cas la même version qui serait présentée au peuple pour un vote. , estimant que les déclarations du professeur de droit constitutionnel Amin Mahfouz « renvoient à leur tour à des constitutions libérales sauvages », a-t-il estimé.

Il a souligné que « ni Mahfouz ni Belaïd ne sont considérés comme des porte-parole de la présidence », qualifiant leurs déclarations de « cris qui n’affecteront pas le déroulement de la campagne pour le référendum sur la constitution, qui a été formulée sur la base des choix du peuple tels que mentionnés dans le consultation nationale », a-t-il dit, estimant que ces larmes « Les larmes du pauvre citoyen qui attend toujours une solution à ses problèmes et inquiétudes n’ont pas d’égales que les larmes.


#Ahmed #Shaftar #les #déclarations #Mahfouz #Belaid #Bekayat #naffecteront #pas #déroulement #campagne #référendum #constitutionnel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.