Aujourd’hui.. le début de la campagne référendaire sur le projet de constitution

  • par
اليوم.. انطلاق حملة الاستفتاء على مشروع الدستور
Spread the love

Aujourd'hui.. le début de la campagne référendaire sur le projet de constitution

Aujourd’hui, dimanche 3 juillet 2022, la campagne référendaire sur le projet de constitution, dont le texte a été publié au Journal Officiel de la République tunisienne, débutera jeudi soir 30 juin dernier, sachant que le nombre de ceux qui ont accepté de participer à la campagne est de 170 répartis entre 26 organisations et associations, 24 partis et 120 personnes physiques.

La Commission électorale a prolongé de deux jours, par oui ou par non, le délai de prise de position sur le projet soumis au référendum pour les participants à la campagne.

Dans le cas où 24 heures se sont écoulées depuis la prolongation sans déposer la position sur le projet, l’autorité peut retirer le permis de participation.

Il est à noter que l’Assemblée nationale du Mouvement populaire a décidé de voter oui sur le nouveau projet de constitution lors du référendum qui sera organisé le 25 juillet.

Dans un contexte connexe, l’organe administratif du syndicat a décidé de laisser aux statuts du syndicat la liberté de participer à la campagne électorale et la liberté de voter oui ou non sur le nouveau projet de constitution, selon ce qu’a déclaré le secrétaire général de l’organisation. Général Noureddine Taboubi.

Al-Taboubi a déclaré que la constitution comprend certaines questions positives, en particulier celles liées aux droits publics et individuels et au droit de se syndiquer, tandis que certaines lacunes ont été enregistrées, notamment l’accumulation du pouvoir dans une main et l’absence d’un état civil statutaire, comme il l’a mis.

Il convient de noter que le chef de la Commission nationale consultative pour une nouvelle République, le général de brigade Al-Sadiq Al-Eid, a annoncé dans un article du journal « Al-Sabah » dans son numéro d’aujourd’hui, qu’après avoir consulté le professeur de droit constitutionnel, Amin Mahfouz, la commission est totalement innocente du projet de constitution qui a été publié au Journal Officiel de la République Tunisienne. Et que le texte émis par la présidence de la République n’a aucun rapport avec le texte qui a été préparé et soumis au président Qais Saeed.


#Aujourdhui #début #campagne #référendaire #sur #projet #constitution

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.