محفوظ: لا بديل عن حوار بمشاركة المنظمات الوطنية والاطراف السياسية

Mahfouz: Il n’y a pas d’alternative au dialogue avec la participation des organisations nationales et des partis politiques

Spread the love

Mahfouz: Il n'y a pas d'alternative au dialogue avec la participation des organisations nationales et des partis politiques

Le leader du mouvement Projet Tunisie et ancien doyen des avocats, Mohamed Al-Fadil Mahfouz, a déclaré que le mouvement a toujours été avide de dialogue depuis avant le 25 juillet, compte tenu de la dangerosité de ce qui se passait à l’époque dans le pays. de la pourriture de la situation politique et du blocage des relations entre les deux chefs de l’exécutif et de ce qui se passait au Parlement, des difficultés économiques et des décès Corona.

Par conséquent, lorsque le moment du 26 juillet est venu, on a cru que la voie serait participative, avec la présence d’organisations nationales crédibles et légitimes et entendues de l’opinion publique, ainsi qu’avec la participation des forces politiques, à l’exception de ceux qui s’écartent dans le sens d’un accord politique ou d’une charte républicaine où trouveraient des réponses aux questions précises concernant les priorités économiques et sociales brûlantes. Liées à la subsistance quotidienne du citoyen, aux dossiers de l’éducation, de la santé et des transports, et concernant les questions politiques liées aux failles de la constitution de 2014, de la loi électorale et de l’environnement électoral.

Muhammad Al-Fadil Mahfouz a estimé qu’il n’y a pas d’alternative au dialogue, mais loin des solutions unilatérales ou des positions extrêmes, comme il l’a dit.

Fathi Boujnah


#Mahfouz #pas #dalternative #dialogue #avec #participation #des #organisations #nationales #des #partis #politiques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE