Nouveau projet de constitution : les juges, les forces de sécurité et les douanes se voient refuser le droit de grève

  • par
مشروع الدستور الجديد: القُضاة وقوات الأمن والديوانة ممنوعون من الحق في الإضراب
Spread the love

Le quarante et unième chapitre du nouveau projet de constitution de la République tunisienne, publié ce soir au Journal officiel, stipule que le droit syndical, y compris le droit de grève, est garanti.
Ce droit ne s’applique pas à l’armée nationale.
Le droit de grève n’inclut pas les juges, les forces de sécurité intérieure et les douanes.


#Nouveau #projet #constitution #les #juges #les #forces #sécurité #les #douanes #voient #refuser #droit #grève

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.