Projet de Constitution : Aucune censure préalable ne peut être exercée sur la liberté d’opinion, de pensée, d’expression et d’information

  • par
مشروع الدستور: لا يجوز ممارسة رقابة مسبقة على حرية الرأي والفكر والتّعبير والإعلام
Spread the love

Ce soir, jeudi, au Journal Officiel de la République Tunisienne n°74, le décret présidentiel n°578 de 2022 du 30 juin 2022, portant publication du nouveau projet de constitution de la République tunisienne, objet de la référendum prévu le lundi 25 juillet 2022.

Le chapitre 37 stipule que la liberté d’opinion, de pensée, d’expression, des médias et de publication est garantie.
Aucun contrôle préalable de ces libertés ne peut être exercé.

Alors que le texte du trente-huitième chapitre

Cependant, l’État garantit le droit à l’information et le droit d’accès à l’information.
L’État cherche à garantir le droit d’accès aux réseaux de communication.


#Projet #Constitution #Aucune #censure #préalable #peut #être #exercée #sur #liberté #dopinion #pensée #dexpression #dinformation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.