Projet de Constitution : relèvement de l’âge de candidature à la présidence de la République

  • par
مشروع الدستور: الترفيع في سنّ الترشّح لرئاسة الجمهورية
Spread the love

Projet de Constitution : relèvement de l'âge de candidature à la présidence de la République

Le quatrième chapitre du nouveau projet de constitution proposé pour le référendum du 25 juillet prochain, que la Présidence de la République a publié jeudi soir 30 juin 2022 au Journal officiel de la République tunisienne, comprenait la fonction exécutive.

L’article 87 stipule que le Président de la République exerce la fonction exécutive avec l’aide d’un gouvernement dirigé par un Premier ministre.

Article 88 : Le Président de la République est le Chef de l’Etat et sa religion est l’islam.

Article 89 : La candidature au poste de Président de la République appartient à tout Tunisien qui n’est pas titulaire d’une autre nationalité, né de père et de mère, et grand-père de père et de mère tunisiens, tous tunisiens sans interruption.

Le candidat, au jour du dépôt de sa candidature, doit être âgé d’au moins quarante ans et jouir de tous ses droits civils et politiques.

Il est à noter que la constitution de 2014 stipulait dans son article 74 qu’un candidat à la présidence de la république devait être âgé d’au moins trente-cinq ans au jour du dépôt de sa candidature.

Le chapitre 96 stipule que le Président de la République, dans une situation de danger imminent menaçant l’entité de la République et la sécurité et l’indépendance du pays, rend impossible au fonctionnement normal des rouages ​​de l’État de prendre les mesures exceptionnelles nécessitées par les circonstances après consultation du chef du gouvernement, du président de l’Assemblée des représentants du peuple et du président du Conseil national des régions et des régions. Dans ce cas, le Président de la République ne peut dissoudre l’Assemblée des représentants du peuple et le Conseil national des régions et des régions, ni déposer une liste de censure contre le gouvernement. Ces mesures cessent lorsque leurs causes cessent et le Président de la République adresse une déclaration à cet égard à l’Assemblée des Représentants du Peuple et au Conseil National des Régions et des Régions.

L’article 97 dispose que le Président de la République peut soumettre au référendum tout projet de loi relatif à l’organisation des pouvoirs publics ou à la ratification d’un traité susceptible d’avoir une incidence sur le fonctionnement des institutions sans que cela soit contraire à la Constitution.

Et dans la suite Le lien pour voir le contenu du nouveau projet de constitution.


#Projet #Constitution #relèvement #lâge #candidature #présidence #République

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.