حوالي 3 ملايين تونسي يعانون من ارتفاع ضغط الدم

Environ 3 millions de Tunisiens souffrent d’hypertension

Spread the love

La présidente de l’Association tunisienne de cardiologie et de chirurgie cardiovasculaire, Lilia Zakhama, a déclaré aujourd’hui, dimanche, à l’hôpital local de Solidarité dans l’Etat de l’Ariana, qu’un Tunisien sur trois souffre d’hypertension artérielle, ce qui équivaut à environ trois millions Les Tunisiens de la classe moyenne, et les deux tiers d’entre eux ne savent pas qu’ils ont cette maladie. qu’elle a qualifié de « silencieux ».

Dans une déclaration à l’Agence Tunis Africa News, lors d’une journée portes ouvertes pour l’enquête sur l’hypertension, qui s’est tenue en marge de la célébration de la journée internationale de cette maladie, qui tombe le 17 mai de chaque année, Zakma a souligné l’importance de dépistage précoce de l’hypertension, notant à cet égard que l’Association Médicale Tunisienne de Cardiologie et de Chirurgie Cardiovasculaire recommande la mesure de la pression artérielle pour toute personne ayant atteint l’âge de 18 ans, à condition que l’investigation devienne obligatoire à partir de l’âge de 30 ans.

Elle a expliqué que la mesure de la tension artérielle est considérée comme normale si elle est inférieure à 12 sur 8, et que celui qui a ce rapport doit remesurer sa tension tous les cinq ans, et s’il s’avère que sa tension est comprise entre 12 et 13, il lui devient nécessaire de mesurer sa pression tous les trois ans, à condition que la mesure de pression devienne annuelle si sa moyenne était comprise entre 13 et 14.

Elle a averti que l’enregistrement de la pression artérielle dans la plage de 14 sur 9 est alarmant et nécessite de contacter un médecin spécialisé pour vérifier la possibilité de développer une maladie de la pression artérielle.

Au cours de cette journée de sensibilisation, qui coïncide également avec le trentième de la création de l’hôpital local Al-Tadamun, le lancement d’un programme modèle pour l’engagement numérique des patients souffrant d’hypertension artérielle dans le quartier Al-Tadamon d’Al-Manihla a été annoncé.

Le Dr Lilia Zakhama a expliqué, à cet égard, que ce programme « concerne quatre cliniques, qui sont les dispensaires du 18 janvier, Al Basateen, Al Tadamon et Al Manihala dans le département de santé d’Al Tadamun Al Manihala ».

Elle a ajouté que dans le cadre de ce programme, ces cliniques seront dotées du matériel médiatique nécessaire pour numériser le traitement de l’hypertension artérielle, notant que dans ce cadre, 20 ordinateurs et tensiomètres électroniques et autres équipements ont été acquis.

Par ailleurs, 18 médecins, infirmiers et nutritionnistes ont été formés pour traiter de manière optimale les patients souffrant d’hypertension artérielle, selon les recommandations tunisiennes fixées par l’association auprès de l’Organisation Nationale d’Accréditation dans le Domaine de la Santé.

À cet égard, selon la porte-parole, un guide a été élaboré pour que le traitement de la maladie soit pleinement mis en œuvre après avoir fourni toutes les capacités logistiques et la formation nécessaire au cadre médical pour suivre les patients de manière optimale et essayer de fournir des médicaments et des appareils de mesure de la pression pendant 24 heures et tout ce qui est nécessaire pour diagnostiquer et traiter cette maladie et éviter ses complications, en particulier les accidents vasculaires cérébraux et l’insuffisance cardiaque, l’insuffisance cardiaque et rénale et la démence précoce.

Pour sa part, le professeur des maladies cardiovasculaires et secrétaire de l’Association tunisienne de cardiologie et de chirurgie cardiovasculaire, Afaf Ben Halima, a déclaré que le coût du programme modèle pour la promesse numérique des patients souffrant d’hypertension artérielle dans le quartier d’Al-Tadamon quartier Al- Mnihala s’élève à environ 200 mille dinars, auxquels, avec l’association, plusieurs laboratoires de l’industrie pharmaceutique ont contribué avec des fonds et du matériel.

Le ministre de la Santé, Ali Al-Mrabet, a accompagné les activités de lancement du projet modèle de gage numérique des patients souffrant d’hypertension artérielle dans le quartier Al-Tadamon d’Al-Mnihla, saluant les succès médicaux obtenus en Tunisie dans le domaine du traitement et prévenir les maladies.

Les activités de la journée portes ouvertes sur l’hypertension se sont poursuivies à l’hôpital Al Tadamun, au milieu d’une participation modérée, et des ateliers ont été organisés pour enquêter sur la tension artérielle et les maladies cardiaques et pour sensibiliser, éduquer et sensibiliser à l’importance de l’équilibre nutritionnel et de l’exercice pour les personnes atteintes de et sans cette maladie, en plus des compétitions pour tous les âges.


#Environ #millions #Tunisiens #souffrent #dhypertension

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE