Devoirs et pouvoirs du Président de la République selon le nouveau projet de constitution

  • par
Devoirs et pouvoirs du Président de la République selon le nouveau projet de constitution
Spread the love

Le nouveau projet de constitution stipule que le président de la république est le chef de l’Etat et que sa religion est l’islam.

Aussi, briguer le poste de président de la République est un droit pour tout Tunisien qui n’est pas titulaire d’une autre nationalité, né de père et mère tunisiens, et grand-père de père et mère tunisiens, tous tunisiens sans interruption.
Au jour du dépôt de sa candidature, le candidat doit être âgé de quarante ans au moins et jouir de tous ses droits civils et politiques.

Le Président de la République est élu pour une durée de cinq ans au suffrage universel, libre, direct et secret au cours des trois derniers mois du mandat présidentiel. Si les élections ne peuvent avoir lieu à la date indiquée pour cause de guerre ou de danger imminent, le mandat présidentiel est prorogé par la loi jusqu’à ce que les raisons qui ont motivé son ajournement cessent d’exister. Le Président de la République ne peut renouveler sa candidature qu’une seule fois.

Le Président de la République est le garant de l’indépendance de la nation, de l’intégrité de son territoire, du respect de la constitution et de la loi, et de l’exécution des traités.

Le Président élu de la République prête le serment suivant devant l’Assemblée des Représentants du Peuple et l’Assemblée Nationale des Régions et des Régions : « Je jure par Dieu Tout-Puissant de préserver l’indépendance et l’intégrité de la nation, de respecter la constitution et la législation du pays, et de prendre pleinement soin des intérêts de la nation.
Si ce serment ne peut être prêté devant l’Assemblée des représentants du peuple et le Conseil national des régions et des régions, pour quelque raison que ce soit, le président de la République le prête devant les membres de la Cour constitutionnelle.
Le siège officiel de la Présidence de la République est à Tunis, mais il peut, à titre exceptionnel, être transféré temporairement en tout autre lieu du territoire de la République.

Le Président de la République est le Commandant Suprême des Forces Armées.
Le Président de la République accrédite les représentants de l’État à l’étranger, et reçoit auprès de lui les lettres de créance des représentants des pays étrangers, et le Président de la République se trouve dans un état de danger imminent menaçant l’entité de la République et la sécurité et l’indépendance du pays, avec laquelle il est impossible pour le fonctionnement normal des rouages ​​de l’Etat de prendre les mesures exceptionnelles nécessitées par les circonstances après consultation du Chef du Gouvernement, du Président de l’Assemblée des Représentants du Peuple et du Président de l’Assemblée Dans ce cas, le Président du la République ne peut dissoudre l’Assemblée des représentants du peuple et le Conseil national des régions et régions, ni déposer une liste de censure contre le gouvernement. Ces mesures cessent lorsque leurs causes cessent d’exister et le Président de la République adresse une déclaration à cet égard à l’Assemblée des représentants du peuple et à l’Assemblée nationale des régions et des régions.

Le nouveau projet de constitution stipulait également que le Président de la République pouvait soumettre à référendum tout projet de loi relatif à l’organisation des pouvoirs publics ou à la ratification d’un traité susceptible d’avoir une incidence sur le fonctionnement des institutions sans que cela soit contraire à la Constitution. Le Président de la République déclare la guerre et conclut la paix avec l’approbation de la majorité des membres absolus de la Chambre des représentants du peuple.
Président de la République le droit de grâce.

Le Président de la République fixe la politique générale de l’Etat et définit ses choix fondamentaux et en informe l’Assemblée des Représentants du Peuple et le Conseil National des Régions et Régions, et il peut les adresser ensemble soit directement, soit par une déclaration adressée à leur.

Le Président de la République nomme le Chef du Gouvernement, ainsi que les autres membres du Gouvernement sur proposition de son Président. Le Président de la République met fin aux fonctions du Gouvernement ou d’un membre de celui-ci d’office ou sur proposition du Chef du Gouvernement.

Le Président de la République scelle les lois constitutionnelles, fondamentales et ordinaires et veille à leur publication au Journal Officiel de la République Tunisienne dans un délai maximum de quinze jours à compter de la date à laquelle elles lui sont parvenues. Si le projet est approuvé à la majorité des deux tiers, il est délivré et publié dans un délai n’excédant pas quinze jours.
Le droit de réponse ne comprend pas les lois relatives à la révision de la constitution. Les délais de scellement sont suspendus en cas de contestation de la constitutionnalité de la loi devant la Cour constitutionnelle. Le président de la République soit scelle la loi si la Cour constitutionnelle juge de sa constitutionnalité, soit la renvoie à l’Assemblée des représentants du peuple, au Conseil national des régions et aux régions, ou aux deux, en fonction des compétences attribuées à chacun d’eux.

Le Président de la République assure l’exécution des lois et exerce le pouvoir réglementaire général. Il peut déléguer tout ou partie de ce pouvoir au Premier ministre.

Dans cette affaire, le président de la Cour constitutionnelle immédiatement Fonctions de la Présidence de l’État temporairement:
Le nouveau projet de constitution stipule que les projets de loi et les projets d’arrêtés réglementaires sont discutés en Conseil des ministres, et les arrêtés ordinaux sont indiqués par le chef du gouvernement et le membre du gouvernement concerné.
Le président de la République est également doté, sur proposition du Premier ministre, de hautes fonctions civiles et militaires.

En cas d’empêchement temporaire du président de la République, ses fonctions sont déléguées au Premier ministre, à l’exception du droit de dissoudre l’Assemblée des représentants du peuple ou le Conseil national des régions et régions. Représentants du Peuple et le Président du Conseil National des Régions et des Régions, par délégation temporaire de ses pouvoirs.

En cas de vacance de la Présidence de la République pour cause de décès, de démission, d’incapacité totale ou pour toute autre cause, le Président de la Cour Constitutionnelle assume immédiatement les fonctions de Présidence de l’Etat par intérim pour une durée d’au moins quarante ans. -cinq jours et un maximum de quatre-vingt-dix jours. Et les régions ensemble, et si ce n’est pas possible, devant la Cour constitutionnelle. La personne qui exerce les fonctions de président de la République à titre temporaire ne peut pas briguer la présidence de la République, même si elle présente sa démission.

La personne chargée des fonctions du Président de la République exerce temporairement les fonctions présidentielles et ne peut recourir au référendum ni mettre fin aux fonctions du gouvernement ni dissoudre l’Assemblée des représentants du peuple ou le Conseil national des régions et des régions ou prendre des décisions exceptionnelles les mesures.

Au cours du mandat présidentiel provisoire, un nouveau Président de la République est élu pour une période de cinq ans, et le nouveau Président de la République peut dissoudre l’Assemblée des représentants du peuple et le Conseil national des régions et des régions, ou l’un des eux, et appellent à l’organisation d’élections législatives anticipées.
Le Président de la République jouit également de l’immunité pendant toute la durée de son mandat, et toutes les prescriptions et délais de résiliation sont suspendus de son droit, et les procédures peuvent être reprises après la cessation de ses fonctions. Le Président de la République ne peut être interrogé sur les actions qu’il a entreprises dans l’exercice de ses fonctions.

Le texte complet du nouveau projet de constitution peut être consulté via ce lien : shorturl.at/bnrER


#Devoirs #pouvoirs #Président #République #selon #nouveau #projet #constitution

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.