La Banque centrale émet une circulaire sur les comptes des campagnes référendaires à l’adresse des banques et de la Poste

  • par
البنك المركزي يصدر منشورا خاصا بحسابات حملات الإستفتاء موجها للبنوك وديوان البريد
Spread the love

Aujourd’hui, jeudi 30 juin 2022, la Banque centrale de Tunisie a publié une circulaire relative aux comptes des campagnes référendaires à l’adresse des banques et de la Poste.

La publication contient 10 chapitres, qui sont les suivants :

Chapitre un:Les banques et la Poste doivent ouvrir un compte unique pour la campagne référendaire au nom du participant à la campagne référendaire, qui peut être une personne physique, une coalition de partis politiques, ou une personne morale sous forme de parti politique , association, organisation ou réseau d’associations.

Le compte pour le référendum est ouvert par le participant lui-même, le représentant légal de la personne morale ou toute autre personne munie d’une procuration expresse à l’intention du participant identifié par sa signature, à l’agence bancaire ou au bureau de poste choisi par le participant concerné ou son mandataire.

L’agent financier du participant gère, dispose et ferme le compte unique de la campagne référendaire conformément à la réglementation en vigueur. Il est interdit aux banques et à la Poste nationale d’ouvrir plus d’un compte pour la campagne référendaire concernée pour chaque participant à cette campagne.

Chapitre II: Les banques et la Poste Nationale, avant l’ouverture du compte pour la campagne référendaire, doivent vérifier auprès du système d’échange de données de la Banque Centrale de Tunisie qu’il n’existe pas de compte pour la campagne référendaire concernée au nom du participant.

Chapitre III : Le compte de la campagne référendaire est ouvert conformément à la réglementation en vigueur et sur la base des documents suivants :

– Un original ou une copie certifiée conforme de la décision de l’Instance Supérieure Indépendante pour les Elections acceptant la déclaration du participant concerné à la campagne référendaire.

– Un original ou une copie conforme de la décision du participant à la campagne référendaire concernant l’affectation de l’agent financier.

– Une copie du document officiel confirmant l’identité de l’agent financier du participant à la campagne référendaire.

– Un original ou une copie conforme des carnets de procuration pour ouvrir le compte de la campagne référendaire au nom du participant à la campagne référendaire (sous forme d’ouverture de compte par l’intermédiaire d’un mandataire).

– Une copie du document officiel confirmant l’identité de l’agent chargé d’ouvrir le compte de la campagne référendaire au nom du participant (sous forme d’ouverture de compte par l’intermédiaire d’un agent).

le quatrième chapitre : Le crédit du compte de campagne référendaire est fourni exclusivement avec les ressources suivantes :

1) Envois de fonds en dinars :

– Des comptes internes du participant à la campagne référendaire, intitulés « Autofinancement ».

– Des comptes internes des personnes physiques tunisiennes résidant au sens de la législation fiscale intitulée financement de la campagne référendaire pour le participant.

– Du budget de l’Etat au profit du participant au titre de l’aide publique au financement de la campagne référendaire sous forme d’agrément du mécanisme de financement public.

2) Les sommes financières déposées par l’agent financier du participant à la campagne référendaire, en espèces ou par chèque, à titre d’autofinancement ou de financement privé. Dans ce cas, le calendrier de téléchargement doit être mentionné en écriture claire sur l’identité complète de l’agent financier (nom, prénom, numéro de carte nationale d’identité et date de délivrance) avec une signature c’est la dernière.

Il est interdit de financer des Tunisiens résidant à l’étranger pour les participants au référendum, qu’il s’agisse d’autofinancement ou de financement privé.

Il est également interdit d’accepter des transferts de personnes morales de toute nature, y compris les partis politiques et les personnes physiques étrangères, même si elles résident en Tunisie ou si leur source de revenus est tunisienne conformément à la législation fiscale.

Chapitre V :Il est interdit d’accorder un crédit quelconque sur le compte de la campagne référendaire ou d’accorder des avances de quelque nature que ce soit au participant titulaire du compte.

L’agence bancaire ou la poste qui détient le compte pour la campagne référendaire doit permettre au mandataire financier du titulaire du compte participant de disposer d’un nombre suffisant de carnets de chèques dans un délai maximum de trois jours ouvrables à compter de la date d’introduction d’une demande écrite de l’objet et à partir d’une carte unique pour un retrait dans la limite du solde disponible sur le compte.

Chapitre six :Les banques et l’Office national des postes déclarent sans délai à la Banque centrale de Tunisie toute opération d’ouverture de compte pour la campagne référendaire prévue au chapitre Ier par l’intermédiaire du système d’échange de données de la Banque centrale de Tunisie.

Chapitre VII : Les banques et l’Office national des postes adressent à la Banque centrale de Tunisie, dans un premier temps, un état provisoire des comptes de la campagne référendaire depuis la date de son ouverture jusqu’à la fin de la campagne référendaire, dans un délai maximum de 15 jours à compter de la date de fin de la campagne référendaire, et dans un second temps les décomptes définitifs de ces comptes depuis le jour de leur ouverture jusqu’à la date de leur ouverture. Le clôturer dans un délai maximum de 15 jours à compter de la date de clôture.

Les relevés susvisés doivent être déposés auprès de la Banque Centrale de Tunisie sur un document papier signé et visé par un représentant de la banque ou de l’Office National des Postes habilité à cet effet et par l’intermédiaire du système d’échange de données de la Banque Centrale de Tunisie sous la forme d’un Feuille de calcul Excel.

Aussi, les banques et l’Office National des Postes doivent, à la fermeture du compte, retirer les formulaires de carte de débit et de chèque non utilisés auprès de l’agent financier du titulaire du compte participant, en prenant les mesures nécessaires pour achever les opérations en cours sur le ledit compte.

Chapitre Huit : Les banques et l’Office national des postes désignent parmi leur personnel un correspondant de la Banque centrale de Tunisie, ayant au moins rang de directeur, pour assurer l’exécution des attributions contenues dans la présente circulaire, notamment pour surmonter les difficultés qui peuvent être rencontrées dans ouvrir et gérer les comptes de la campagne référendaire et s’employer à les résoudre dans les délais, ainsi que collecter les données nécessaires relatives aux comptes de la campagne référendaire auprès des agences bancaires et des bureaux de poste et transmises à la Banque Centrale de Tunisie dans les délais impartis.

Un rapporteur suppléant remplissant les mêmes conditions doit être nommé. Les banques et l’Office National des Postes doivent fournir sans délai à la Banque Centrale de Tunisie l’identité complète, le numéro de téléphone et l’e-mail du correspondant et de son suppléant, par tout moyen laissant une trace écrite.

Chapitre neuf : Les banques et l’Office national des postes conservent les fichiers comptables de la campagne référendaire et tous les documents relatifs à son ouverture, son déroulement et sa clôture, ainsi que les documents et pièces relatifs aux opérations et transactions effectuées par leur intermédiaire pendant une durée de dix ans à compter de la date de leur fermeture.

Chapitre dix : Les dispositions de la présente publication entrent en vigueur à compter de la date de sa notification.


#Banque #centrale #émet #une #circulaire #sur #les #comptes #des #campagnes #référendaires #ladresse #des #banques #Poste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.