Signature d’un accord tuniso-français pour l’emploi des jeunes dans le secteur hôtelier

  • par
توقيع اتفاقية تونسية فرنسية لتشغيل الشباب في قطاع الفنادق
Spread the love

Hier, mercredi 29 juin 2022, le directeur général de l’Agence nationale pour l’emploi, Ferihan Guerbi Bousfara, a signé un accord tuniso-français de la Confédération française des métiers et industries de l’hôtellerie (FFEH) Président Roland Huguet, un accord de coopération tuniso-français dans le domaine de l’emploi des jeunes.

L’accord, qui a été signé dans la Cité de la Culture de la capitale sous la tutelle du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle Nasreddine Al-Nusabi et du ministre du Tourisme Mohamed Moez Belhassen et en présence du ministre des Affaires sociales Malek Ezzahi et le Wali de Tunisie Kamal El-Feki, prévoit l’ouverture du marché du travail dans le secteur des services touristiques et hôteliers en France à 4 000 jeunes hommes et femmes tunisiens chaque année pendant un certain temps. Trois ans, renouvelable, et pour une période saisonnière déterminée, au terme de laquelle on revient en Tunisie pour travailler dans le secteur du tourisme national ou pour monter des projets privés dans le secteur.

Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle a déclaré que l’accord était l’aboutissement du travail du ministère pour « ouvrir de nouveaux horizons aux jeunes, leur donner les meilleures compétences au monde et offrir de réelles opportunités à l’économie face au chômage ». en travaillant de manière saisonnière dans le secteur français du tourisme et de l’hôtellerie, puis en travaillant et en implantant des projets dans les services touristiques en Tunisie.  ».

En juillet prochain, l’Agence nationale pour l’emploi ouvrira les inscriptions aux formations de six mois maximum pour les candidats à l’emploi en France, selon le directeur de l’agence, Ferihan Qorbi Busfara.

Pour sa part, le ministre du Tourisme, Mohamed Moez Belhassen, a expliqué que cet accord contribue à apporter une solution au problème du chômage dans le secteur touristique tunisien pendant la période de contraction de l’activité touristique et a permis de réhabiliter la main-d’œuvre tunisienne dans le secteur touristique. d’améliorer la qualité de ses prestations, les bénéficiaires de la convention travaillant dans des hôtels français de 4ème catégorie. et 5 étoiles.

Le ministre des Affaires sociales Malek Ezzahi a indiqué que l’accord s’inscrit dans le grand effort du gouvernement d’apporter des solutions au problème du chômage et de rechercher de nouveaux mécanismes pour créer de la richesse et donner de l’espoir aux jeunes en leur apportant un soutien matériel et moral pour la réussite de leurs projets.

Quant à Kamal El-Feki, le Wali de Tunisie, il a déclaré que l’accord permettra à la jeunesse tunisienne, motivée pour acquérir de l’expérience, de travailler en France de façon saisonnière entre novembre et mars de chaque année et de monter ses propres projets.

Le président de la Fédération française des métiers et industries de l’hôtellerie a déclaré que l’organisation qu’il préside représente 320 000 établissements et fournit 2 millions d’emplois, et que les opportunités d’emploi qu’elle offre peuvent être augmentées, et que les locataires saisonniers du secteur hôtelier selon l’accord vont reçoivent leur salaire conformément aux conventions collectives en vigueur.

(watt)


#Signature #dun #accord #tunisofrançais #pour #lemploi #des #jeunes #dans #secteur #hôtelier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.