Détails de la nouvelle hausse des tarifs de l’électricité et du gaz

تفاصيل الزيادة الجديدة في تعريفتي الكهرباء والغاز

La Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STAG) a approuvé des augmentations des tarifs de l’électricité et du gaz, comprises entre 12,2 et 16 % pour les clients domestiques et 15 % pour les industriels.

La nouvelle majoration prévue dans la loi de finances pour l’année 2022 entrera en vigueur lors du calcul de la consommation des deux factures prévisionnelles et de la consommation à partir de mai 2022.

Le directeur des relations avec le citoyen à la Société tunisienne de l’électricité et du gaz, Mounir Al-Ghabri, a déclaré dans un communiqué à « Watt » que les familles tunisiennes dont la consommation ne dépasse pas 200 kilowattheures par mois ne seront pas intéressées par le nouveau augmentation du tarif, ce qui signifie que 85 pour cent des clients (3 6 millions de clients) ne sont pas inclus dans l’amendement.

Il a souligné que la catégorie concernée par l’ajustement du tarif ne représente que 15% des clients de la compagnie d’électricité et de gaz, soit dans la fourchette des 650 000 clients en basse tension, selon les statistiques du Stag.

En ce qui concerne le gaz naturel, il a expliqué que l’augmentation concernera 33% des clients basse pression dont la consommation dépasse 30 mètres cubes par mois, et que le taux d’ajustement sera de l’ordre de 16%.

Détails tarifaires

Munir Al-Ghabri a expliqué que l’augmentation tarifaire était programmée depuis le début de 2022, mais il était relativement tard afin de compléter les études techniques, les scénarios et les variables possibles jusqu’à ce qu’une approbation d’une augmentation soit atteinte qui tienne compte de la situation et du social. impact sur les clients de l’entreprise, qui dépassent les 4 millions de clients.

Il a déclaré : « Les nouveaux tarifs étaient limités principalement aux grands consommateurs d’électricité et de gaz, qui sont les clients domestiques, en tenant compte du reste des clients et des groupes sociaux ».

Dans son explication de l’augmentation des factures d’électricité et de gaz en Tunisie, le responsable a indiqué que le client, dont la consommation d’électricité est inférieure à 200 kilowattheures par mois, n’est pas concerné par le nouveau tarif, car sa consommation a été facturée au même tarif approuvé depuis juin 2019, qui est la dernière période pour approuver un mouvement de prix. Électricité et gaz en Tunisie.

Et si la consommation d’électricité du client domestique dépasse 200 kilowattheures par mois, un prix de 218 millimes par kilowatt sera calculé, soit le tarif maximum pour chaque consommation sans bénéficier du tarif fractionné.

En ce qui concerne les clients dont la consommation mensuelle d’électricité basse tension dépasse 500 kilowattheures par mois, les 200 premiers kilowatts sont calculés à 176 millimètres, puis les 100 kilowatts suivants à un tarif de 218 millimètres, tandis que les 200 kilowatts restants sont calculés à 341 millimètres par kilowatt.

En ce qui concerne l’ajustement des prix du gaz naturel pour les clients basse pression, Al-Ghabri a expliqué qu’il n’y a pas de changement dans le tarif du gaz naturel pour les clients domestiques qui consomment 30 mètres cubes par mois ou moins. Ces clients représentent 68 % des clients de l’entreprise.

Il a souligné que si la consommation dépasse 30 mètres cubes à 60 mètres cubes par mois, le nouveau tarif passera de 341 à 368 millimètres par mètre cube, tandis que le tarif pour une consommation comprise entre 60 et 150 mètres cubes passera de 447 à 556 millimètres. par mètre cube, tandis que s’il dépasse la consommation de 150 mètres cubes, le tarif passe de 557 à 824 millimes, soulignant que le nombre de clients sur ce segment est estimé à environ 32 %.

Et le porte-parole des industriels a indiqué que le taux d’augmentation pour les clients de l’électricité haute tension atteint 12%, tandis que l’augmentation pour les clients moyenne tension est de 2,5% par mois à partir de mai 2022 sur une période de 6 mois.

L’augmentation de la consommation de gaz naturel des industriels de la haute et moyenne pression est estimée à 15 %.

Ghabri a souligné que pour autant qu’il comprenne la situation économique des Tunisiens, cette augmentation a été étudiée d’une manière qui tient compte de la capacité de consommation des Tunisiens, en particulier des clients domestiques.

Il a conclu en appelant à une plus grande demande de programmes de maîtrise de l’énergie et de rationalisation de la consommation, et à l’exploitation de tous les programmes et mécanismes mis en place par l’État pour installer des capteurs solaires et photovoltaïques afin de réduire la facture de consommation d’électricité.


#Détails #nouvelle #hausse #des #tarifs #lélectricité #gaz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.