Ghannouchi : « Les rangs se sont unis pour restaurer la démocratie et mettre fin au coup d’État présidentiel.

  • par
الغنوشي: 'توحّدت الصفوف لاستعادة الديمقراطية ووضع حدّ لانقلاب الرئيس'

Ghannouchi : « Les rangs se sont unis pour restaurer la démocratie et mettre fin au coup d'État présidentiel.

Dans une interview exclusive sur BBC Arabic, le chef du mouvement Ennahda et président du parlement dissous, Rached Ghannouchi, a confirmé qu’il y a une grave évolution dans l’arène tunisienne, qui est le rassemblement de tous les grades afin de mettre un terme au « coup d’État mené par le président de la République, Kais Saied, le 25 juillet 2021 », comme il l’a dit.

Il a expliqué que les « traditionnellement différents » ont transcendé leurs différences pour un « grand objectif » qui est de restaurer la démocratie et de remettre la Tunisie sur le chemin de la démocratie après que « Qais Saied s’en est écarté et en a fait une autorité tyrannique hautement concentrée du type de domination nord-coréenne », comme il l’a dit.

Rached Ghannouchi a estimé que le problème du peuple tunisien avant le 25 juillet dernier n’était pas d’abord politique, mais plutôt uniquement économique, déclarant : « C’est vrai que la situation économique avant le 25 juillet n’était pas bonne, mais elle s’est aggravée après le coup d’État. .. Nous ne souffrions que d’une crise économique… Nous sommes devenus Aujourd’hui nous souffrons d’un problème politique et économique. »

Ghannouchi a également estimé que l’armée et l’appareil de sécurité sont des institutions à caractère systémique qui sont soumises « aux ordres du Suprême », étant donné que le chef de l’État est le commandant suprême des forces armées, ajoutant que « ces institutions fonctionnent dans le cadre constitutionnel et sont contraints de le faire, mais le jour où il prendra la tête Le peuple tunisien est à sens unique, l’establishment sécuritaire et militaire ne peut maintenir la même « écoute et obéissance », selon lui.


#Ghannouchi #Les #rangs #sont #unis #pour #restaurer #démocratie #mettre #fin #coup #dÉtat #présidentiel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.