Début des élections législatives au Liban

  • par
انطلاق الانتخابات البرلمانية في لبنان

Début des élections législatives au Liban

Ce matin, dimanche 15 mai 2022, les élections législatives libanaises ont commencé pour choisir 128 députés au parlement, alors que les bureaux de vote ouvraient leurs portes lors des premières élections législatives au Liban depuis l’effondrement économique du pays.

Les électeurs se rendent dans les bureaux de vote pour voter lors des élections législatives qui ont lieu tous les quatre ans pour choisir les représentants qui composent le parlement libanais.

Les bureaux de vote ouvrent leurs portes à plus de 3,9 millions d’électeurs éligibles, dont plus de la moitié sont des femmes, et ferment à sept heures du soir (18h00 GMT), après quoi le dépouillement des bureaux de vote commence. Les résultats définitifs devraient être annoncés le lendemain.

Les gros titres politiques et vivants dominent ces élections, avec des diplomates arabes et internationaux intéressés par les choix qui en résulteront.

Les élections constituent le premier véritable test pour les groupes d’opposition et les jeunes visages issus de manifestations populaires sans précédent en octobre 2019, qui réclamaient le départ de la classe politique.

Les élections se déroulent sur fond d’effondrement économique que la Banque mondiale a classé parmi les pires au monde depuis 1850. Plus de 80% de la population vit sous le seuil de pauvreté, la livre libanaise a perdu plus de 90% de sa valeur par rapport au dollar, et le taux de chômage a touché environ 30 %.

Elle survient également environ deux ans après l’explosion du 4 août 2020, qui a détruit une grande partie de Beyrouth, tué plus de 200 personnes et blessé plus de 6 500 autres. L’explosion, selon les rapports de sécurité et des médias, a été causée par la négligence et le stockage de grandes quantités de matières dangereuses, et des enquêtes sont en cours sur leur source, sans aucune mesure préventive.

Le Parlement comprend 128 députés, et la majorité au parlement sortant est pour le Hezbollah et ses alliés, notamment le Courant patriotique libre dirigé par le président Michel Aoun et le Mouvement Amal dirigé par le président du Parlement Nabih Berri, en poste depuis 1992.


#Début #des #élections #législatives #Liban

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.