Experts : Réviser la loi sur la copropriété entre époux est devenu une nécessité

  • par
خبراء: تنقيح قانون الاشتراك في الأملاك بين الزوجين أصبح ضرورة
Spread the love

Experts : Réviser la loi sur la copropriété entre époux est devenu une nécessité

Les juristes participant au forum national sur « le régime de partage et de liquidation des biens matrimoniaux », qui s’est tenu ce samedi dans la ville méridionale d’Hammamet, dans l’Etat de Nabeul, ont souligné la nécessité de réviser cette loi car elle pose de nombreux problèmes lorsque divorce ou le décès de l’un des époux.

Le conseiller à la cour d’appel et vice-président du centre de tunis pour le droit immobilier et la construction, Jaafar Al-Rabaoui, a déclaré dans une déclaration à l’agence TAP que cette loi promulguée le 9 novembre 1998, qui a été promulguée pour protéger les droits des femmes, incluant en particulier les femmes qui travaillent, contient de nombreuses lacunes qui n’ont pas été remarquées. lors de la promulgation de cette loi, qui doit être révisée.

Il a souligné que les problèmes posés par l’orientation dans ce système entre époux se posent en cas de divorce, ou de décès de l’un des époux, et les difficultés liées à la liquidation de l’union, ajoutant que le choix de ce système pose de nombreux problèmes.

Pour sa part, le doyen d’Adoul Al-Ishad, Qais Obada, a souligné l’importance de cette loi, qui s’inscrit dans le cadre du droit social relatif à la protection de la famille et à la garantie de son équilibre, compte tenu de ses répercussions directes sur la vie civile et matérielle. situation des époux et stabilité familiale dans la gestion des biens communs.

Il a souligné que cette loi devrait être évaluée après plus de 20 ans d’expérience en diagnostiquant les problèmes découlant de l’adoption de ce système, notant que ce forum vise à rechercher les lacunes et les lacunes, et à émettre des recommandations pour améliorer cette législation afin de réaliser davantage la famille équilibre au sein de la famille tunisienne.

Ubadah a souligné que la nécessité d’adopter une décision judiciaire pour liquider l’union en cas de séparation ou de décès de l’un des époux reste l’un des problèmes les plus importants posés par cette loi, étant donné que l’une des parties ne peut disposer de biens immobiliers succession sauf après avoir liquidé le joint par décision de justice.

Le programme de ce forum comporte de nombreuses interventions dont notamment « Une lecture de la loi sur le régime contributif dans les biens matrimoniaux », « les vrais problèmes du régime contributif » et « mettre fin au régime de cotisation ».


#Experts #Réviser #loi #sur #copropriété #entre #époux #est #devenu #une #nécessité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.