أضاحي العيد: اتفاق على سعر 14 دينارا ثمنا لكلغ خروف حيّ

Eid Sacrifice : Un accord sur le prix de 14 dinars pour un kilogramme de mouton vivant

Spread the love

Une séance de travail qui a réuni les acteurs du domaine de l’élevage a approuvé ce jour l’adoption d’un prix de référence pour la vente des sacrifices de l’Aïd au prix de 14 dinars le kilogramme d’ovins vivants pour tous les types d’ovins dans les points de vente à l’échelle organisée.

Le directeur de l’unité des productions animales à l’Union tunisienne de l’agriculture et de la pêche, Munawwar Al-Saghiri, a déclaré dans une déclaration à (TAT), mercredi après-midi, que la séance de travail, qui a réuni deux représentants de l’association professionnelle paritaire de la viande rouge , la Compagnie des Viandes, le Bureau d’Elevage et de Pâturage, et l’Union Tunisienne de l’Agriculture et de la Pêche, ont convenu de : Adoption du prix de Marji pour la vente des sacrifices de l’Aïd à 14 dinars.

Il a ajouté que ce prix est rémunérateur et approprié pour les éleveurs tunisiens qui souhaitent vendre des moutons pour l’Aïd al-Adha (entre le 9 et le 10 juillet 2022).

Le porte-parole a indiqué que par rapport aux prix de l’année dernière, il y a une augmentation d’un dinar du prix de vente (qui était de 13 dinars). Il a expliqué que l’augmentation serait de l’ordre de 50 dinars pour un sacrifice dont le poids moyen est inférieur à 40 kg par rapport à l’année précédente, démentant ce qui est actuellement promu que les prix du sacrifice enregistreront une augmentation entre 100 et 150 dinars.

Selon la même source, l’assemblée a convenu, dans la séance de travail d’aujourd’hui, d’adopter ce prix de référence pour tous les poids de moutons, et il n’y a plus de distinction entre les moutons qui pèsent moins ou plus de 40 kg, comme c’était le cas par le passé .

Selon Al-Saghiri, il attend la création de points de vente dans la balance affiliés au Complexe professionnel mixte de la viande rouge, au Bureau de l’élevage et au Bureau des terres internationales.

Il a appelé tous les éleveurs désireux de promouvoir les sacrifices de l’Aïd à participer aux points de vente avec les balances.

Les sacrifices de l’Aïd pour cette année, selon Munwar Al-Saghiri, sont estimés être disponibles en quantité nécessaire, avec plus d’un million 500 000 têtes.

D’autre part, il a souligné que les prix des aliments composés destinés à l’engraissement des ovins ont connu une hausse sans précédent d’environ 40%, ce qui équivaut à 270 dinars la tonne.

Il a noté que la plupart des types d’aliments composés provenaient de l’étranger et que les prix locaux des aliments composés étaient influencés par les prix internationaux.

De son côté, la Meat Company (publique) a annoncé qu’elle commencerait à vendre des sacrifices de l’Aïd en écailles, à partir du vendredi 1er juillet 2022, à son siège social de Wardiya.

La société n’a pas divulgué, selon ce qui était indiqué sur sa page Facebook officielle, le prix de vente d’un kilogramme vivant.

L’entreprise a indiqué que cette année, l’accent sera mis sur les sacrifices de tailles adaptées au pouvoir d’achat des citoyens.

L’entreprise de viande et un certain nombre de fêtes et même de fêtes privées vendent des sacrifices de l’Aïd depuis plusieurs années. L’affaire a enraciné cette habitude chez les Tunisiens, qui l’ont appréciée car elle garantit plus de transparence en plus d’offrir des conditions sanitaires sûres, étant donné que les moutons qui sont exposés dans les points de vente bénéficient d’un contrôle sanitaire strict et de la sécurité du troupeau. .

(watt)


#Eid #Sacrifice #accord #sur #prix #dinars #pour #kilogramme #mouton #vivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Facebook
WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE