Kebili : Démantèlement d’un réseau de promotion et de consommation de drogue, et emprisonnement de 4 personnes

قبلي: تفكيك شبكة ترويج واستهلاك مواد مخدرة وإيداع 4 اشخاص السجن

Le procureur adjoint et porte-parole du tribunal de première instance de Qibli, Khalil bin Faraj, a déclaré ce matin, samedi, qu’à la suite d’un travail de sécurité qualitatif pour le Centre de continuité judiciaire de Qibli, un réseau de promotion et de consommation de stupéfiants substances a été démantelé plus tôt cette semaine, après qu’un de ses membres ait été pris en flagrant délit. Dans des comprimés « d’ecstasy », accompagnés d’une substance suspectée d’être de la cocaïne.

Bin Faraj a ajouté qu’après avoir examiné le ministère public, l’autorisation a été donnée de garder la personne susmentionnée, et l’affaire a été renvoyée à la brigade de police judiciaire pour élargissement et poursuite de la recherche, car la recherche s’est terminée jusqu’à présent, avec l’arrestation de 4 personnes et la soumission de 8 personnes au Parquet avec l’inclusion de deux personnes contrôlées car en fuite.

Dans le même contexte, le Procureur de la République a précisé que le Parquet a autorisé l’ouverture d’une enquête contre 14 personnes et toutes celles qui seront révélées par les recherches, dont la saisie avec intention de consommer et consommer une substance stupéfiante inscrite à l’annexe « B » et la saisie dans l’intention de faire le trafic, et le trafic de la même substance, dans le cadre de la formation de gangs conformément à la loi n° 52 de 1992.

Il a précisé que les recherches sont toujours en cours compte tenu de la saisine du dossier au juge d’instruction près le deuxième bureau du Tribunal de Première Instance de Qibli avec la délivrance de 4 cartes de dépôt contre 4 personnes, et les recherches se poursuivent avec le reste , et plusieurs tests techniques sont effectués, que ce soit sur les personnes elles-mêmes ou sur les téléphones.

Et il a indiqué que plus de la moitié du nombre de ceux concernés par la matière jusqu’à présent sont des élèves de niveau baccalauréat qui sont à ce jour en état de libération, compte tenu de leur âge et compte tenu de la continuité des épreuves et de l’examen approfondi, d’autant plus qu’il a été confirmé par la recherche que le support destiné au processus de promotion est l’environnement scolaire, tout en assurant le danger des substances promues en raison de la transgression du cannabis et de l’accès au trafic de pilules narcotiques et de cocaïne présumée.


#Kebili #Démantèlement #dun #réseau #promotion #consommation #drogue #emprisonnement #personnes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.