J’ai proposé de lancer l’inscription le 27 mai : L’Administration exécutive de la Commission électorale présente un projet de calendrier pour organiser le référendum

اقترحت انطلاق التسجيل يوم 27 ماي: الإدارة التنفيذية لهيئة الانتخابات تُقدم مشروع رزنامة لتنظيم الاستفتاء

La direction exécutive de la Haute Autorité Indépendante pour les Elections, lors de la première réunion du conseil de la nouvelle instance, qui s’est tenue ce vendredi 13 mai 2022, a examiné un projet de calendrier électoral pour organiser le référendum prévu le 25 juillet prochain. 2022.

Dans sa présentation aux nouveaux membres de la commission, la direction exécutive a indiqué qu’elle propose, conformément à la loi en vigueur régissant les élections et le référendum, que l’enregistrement pour le référendum commence le 27 mai 2022, avec le début immédiat des préparatifs logistiques et ouvrant la porte aux débats d’affectation pour le recrutement des agents d’inscription à partir de demain, samedi 14 eau.

L’administration exécutive, selon sa proposition, a fixé la date du 5 juin 2022 comme date de fin de la période d’inscription, à condition que les contestations et les objections aux listes d’inscription commencent le 12 juin, de sorte que la liste finale des registres électoraux seront annoncés le 8 juillet 2022.

La période du 8 juillet au 23 juillet a également été approuvée pour la campagne dédiée à l’incitation au vote, puis au passage au silence électoral (entre le 24 et le 25 juillet), à condition que les citoyens de l’étranger votent le 23 juillet.

La direction exécutive de l’autorité a suggéré de fixer une date au 28 août 2022 pour annoncer les résultats définitifs du référendum, la période du 26 juillet au 27 août étant allouée pour présenter et trancher les différends concernant le référendum.

Concernant le processus d’inscription, Sami Benslama, membre de la Commission, a souligné la nécessité pour la Présidence de la République de publier un décret concernant la révision de la loi électorale et référendaire, afin d’approuver l’inscription automatique de tous les électeurs, et de remplacer la formule actuelle afin d’instaurer le droit au vote électronique pour tous les citoyens, et pas seulement pour les citoyens à l’étranger. Comme c’est actuellement le cas.

Pour sa part, le chef de la Commission électorale, Farouk Bouaskar, a souligné que la commission travaille conformément à la loi disponible aujourd’hui pour organiser les élections et le référendum et assurera le succès des dates électorales qui ont été approuvées.


#Jai #proposé #lancer #linscription #mai #LAdministration #exécutive #Commission #électorale #présente #projet #calendrier #pour #organiser #référendum

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.